©  Jean-Louis Fernandez

Les sorcières de Salem

"La peste de la rumeur, des « post-vérités » – ici l’invasion de sorcières – ravage une ville qui bascule dans une pulsion puritaine, avec l’appui d’une cour de justice. On dénonce, on pend. On croit sur parole une femme animée par un souci de vengeance. On prône la lutte du Bien contre le Mal. C’était en 1692 dans le Massachusetts, une page sombre de l’histoire coloniale des États-Unis, c’était dans les années 1950 au temps du maccarthisme dont Arthur Miller fut l’une des victimes. Parce que l’histoire peut toujours se répéter, parce que l’intolérance, l’aveuglement sont à nos portes, Emmanuel Demarcy-Mota remet à la lumière, avec sa troupe et sur une grande scène, cette farouche pièce américaine dont Raymond Rouleau fit un film et un spectacle, avec Yves Montand et Simone Signoret. La création française eut lieu au Théâtre Sarah-Bernhardt, en 1955. La mémoire a du bon." Le Théâtre de la Ville

Les sorcières de Salem marque ma première collaboration avec la troupe du Théâtre de la Ville de Paris pour laquelle j'ai assisté l'accessoiriste Christophe Cornut. L'enjeu de cette création d'accessoires est de souligner l'idée que l'histoire se répète. Nous avons créé un ensemble intemporel d'accessoires en mêlant des objets d'époque et contemporains.

Création 2019

Au Théâtre de la Ville de Paris

 

D'Arthur Miller Mise en scène et version scénique : Emmanuel Demarcy-Mota Assistant à la mise en scène : Christophe Lemaire, Julie Peigné Scénographie :  Yves Collet, Emmanuel Demarcy-Mota Lumières : Christophe Lemaire, Yves Collet Assistant lumière : Thomas Falinower Accessoires : Christophe Cornut Assistante accessoires : Lisalou Eyssautier Costumes : Fanny Brouste Assistante costumes : Alix Descieux-Read Maquillage : Catherine Nicolas Musique : Arman Méliès Création sonore : Flavien Gaudon Assistant son : Nathan Chenaud Joffart Création vidéo : Mike Guermyet Avec Élodie Bouchez, Serge Maggiani, Sarah Karbasnikoff, Philippe Demarle, Sandra Faure, Jauris Casanova, Lucie Gallo, Jackee Toto, Marie-France Alvarez, Stéphane Krähenbühl, Éléonore Lenne, Gérald Maillet, Grace Seri et Charles-Roger Bour 

©  Pascal Gely et Jean-Louis Fernandez